Marouflage :

Vélin colorié, drap écarlate ou cramoisi que l'on plaçait sur les platines.

Moraillon :

Pièce plate mobile dont la charnière est fixée sur le couvercle du coffre ou de la malle et dont l'auberon est traversé par le pène au moment de la fermeture.

Panneton :

Partie de la clé fixée au bout de la tige et qui agit sur les pièces mobiles de la serrure. Ses découpures ou échancrures laissent passer les garnitures ou gardes.

Passe-partout :

Clé ouvrant plusieurs serrures. Le plus ancien apparaît en 1547 sur le Compte des bâtiments du Roi. Henri II avait fait placer sur la porte de la chambre de Diane de Poitiers trois grosses serrures s'ouvrant avec "la clé que le Roi porte et qui passe partout".

Paumelle :

Ferrure pivotant sur gond, donc séparable en ses deux éléments par un mouvement en hauteur du battant, et permettant la rotation d'une porte, d'une fenêtre, etc.
Ferrure aux branches de fixation verticales qu'on met aux portes, croisées, volets, persiennes, châssis, etc. pour les suspendre..

Pène :

Partie mobile de la serrure qui s'engage dans la gâche. Le pène demi-tour est mû par le bouton; le pène dormant, par la clé.

Pentures :

Ornements des vantaux, prologeant les paumelles.

Platine :

Plaque de métal, découpée, parfois ciselée ou marouflée et formant la face antérieure de la serrure.

Poucier :

Tige qui traverse la porte et sert à soulever le loquet.