Au XVIII ème siècle de grands artistes tels que CAFFIERI, MEISONIER, DELAFOSSE, FORESTIER, GOUTHIER, s'intéressent à l'art de la serrurerie et de véritables chefs-d'œuvre sont sortis de leurs ateliers dont certains font partie de la collection de la maison BRICARD.

SERRURES DE MAITRISE

Avant la révolution de 1789, et après 10 années d'apprentissage, l'ouvrier-serrurier devenait compagnon. C'est alors qu'à ces moments perdus, il travaillait à la serrure que serait son chef d'œuvre. Cette pièce, d'une exécution longue et difficile était soumise à l'examen des Jurandes. Une fois la serrure acceptée, le compagnon était reçu maître-serrurier, ce qui lui conférait le privilège de tenir boutique.
Le chef-d'œuvre témoigne de l'habilité de l'auteur qui a su allier l'art décoratif et la précision mécanique.
Ces chefs-d'œuvre étaient le plus souvent faits "à l'antique" c'est à dire qu'on reproduisait des serrures qui par leur ornementation rappelaient le XV ème siècle; c'était le plus souvent des serrures de coffres.

CLES DE CHAMBELLAN :

Le chambellan était l'officier de cour chargé de tout ce qui concernait le service intérieur de la chambre du Roi. Il portait pour insigne une clé en bronze doré attachée à un cordon, et portait ostensiblement sur la poitrine. Cette clé était d'ailleurs souvent un passe-partout et était décorée des armoiries du pays dont était originaire le bénéficiaire.